Et si mon entreprise optait pour le « gaz vert » ? | Endesa

[ checkBrowser.version] [ checkBrowser.compatible]

[ checkBrowser.text.info]

[ checkBrowser.text.change] [ checkBrowser.text.browser].

[ literal.accesibilidad.IrAlContenido]

Endesa - électricité, gaz, personnes

Et si mon entreprise optait pour le « gaz vert » ?

Posté le 14 avril 2021

Il est désormais courant d’acheter de l’électricité d’origine renouvelable et ce sera bientôt le cas avec le gaz. Depuis peu, les offres de « gaz vert » se démocratisent, y compris en mode carburant. Circuits courts, valorisation des déchets, bilan carbone... : en forte croissance, le biométhane est promis à un bel avenir.

Clients domestiques et industriels peuvent opter pour des offres de gaz renouvelable pour verdir leur consommation. Ce gaz « vert » est issu de la valorisation de déchets d’origine agricole, domestique, industrielle (agroalimentaire notamment) ou des boues de stations d’épuration.

Ces déchets sont triés et préparés puis chauffés et « digérés » par des bactéries dans un méthaniseur en mode anaérobie, qui les transforme en digestat (un engrais naturel) et en biogaz. Ce biogaz composé de 55% de méthane, 35% de CO2, d’eau et de souffre, est épuré pour atteindre les mêmes propriétés que le gaz naturel (98% de méthane, CH4). Ce qui permet de l’injecter directement dans les réseaux et de le proposer aux clients qui utilisent le gaz pour leurs besoins domestiques ou leurs process industriels.

Le biométhane contribue à l’économie locale

Autres avantages : le « gaz vert » n’est pas d’origine fossile et, comme il est produit localement, il réduit la dépendance de la France aux importations d’énergie, tout en contribuant à créer des filières de méthanisation associant collectivités, industriels et, à une grande majorité, des agriculteurs (ils représentent 80% des producteurs).

De fait, le biométhane se développe très rapidement. Depuis 2013, date de mise en service du premier site de méthanisation en injection, quelque 145 sites ont été raccordés aux réseaux de gaz. Plus de 600 projets sont en cours d’industrialisation et la récente programmation pluriannuelle de l’énergie, véritable feuille de route de la politique énergétique française, prévoit une hausse substantielle de la production de gaz renouvelable dans la décennie à venir, estimant qu’il devrait couvrir 7 à 10 % de notre consommation en 2030.

A ce jour, la production annuelle des sites raccordés est encore modeste (2 585 GWh/an de capacité installée) mais représente déjà l’équivalent des besoins en chauffage de plus de 430.000 foyers ou encore le carburant nécessaire pour faire rouler plus de 10.000 bus.

Le biométhane est aussi un biocarburant

Le biométhane est également disponible en carburant et là encore les besoins ne cessent de croître. En effet, en raison du durcissement de la réglementation du diesel, de plus en plus de véhicules roulent au GNV (Gaz Naturel Véhicule), notamment les autocars et poids lourds. Et il est possible de « verdir » encore plus sa flotte de véhicules car la plupart des stations d’avitaillement proposent aussi une offre de BioGNV.

Les garanties d’origine certifient l’injection de gaz vert dans le réseau

Dans la mesure où le gaz « vert » et le gaz naturel circulent mélangés dans les réseaux, comment savoir si le gaz que j’achète est effectivement du biométhane ?

L’important ici est que le gaz vert consommé soit effectivement injecté dans le réseau, car c’est ainsi que le client soutient le producteur. A cet effet, un mécanisme dit de « garanties d’origine » (GO) a été mis en place par l’Etat. Chaque molécule de gaz « vert » injectée dans le réseau est enregistrée dans un registre national, registre tenu par GRDF (une garantie d'origine représente un mégawattheure de biométhane injecté). En identifiant le lieu de production et les déchets utilisés, ces garanties d’origine assurent au consommateur la traçabilité de leur fourniture, ce qui en fait de véritables cartes d’identité du biométhane.

L’achat de biométhane est ainsi sécurisé et garanti, ce qui contribue à établir une relation de confiance entre producteurs et clients, dans un marché encore émergent mais en forte croissance.

Le conseil d’Endesa : Si vous souhaitez engager votre entreprise, copropriété ou collectivité locale, dans une démarche de consommation d’énergie plus respectueuse de l’environnement, comparez et optez par un fournisseur capable de vous offrir une offre de gaz ou d’électricité d’origine renouvelable.