Nos engagements

[ checkBrowser.version] [ checkBrowser.compatible]

[ checkBrowser.text.info]

[ checkBrowser.text.change] [ checkBrowser.text.browser].

[ literal.accesibilidad.IrAlContenido]

Endesa - électricité, gaz, personnes

GNV et Bio GNV : nos engagements

Pour un carburant plus propre, local et responsable

Acteur multi-énergéticien au niveau international, Endesa est spécialisé, en France, dans la fourniture de GNV et de BioGNV.

Découvrez nos engagements pour une énergie plus propre, plus locale, plus responsable.

Le GNV : un carburant durable

Endesa s’engage pour la transition énergétique dès maintenant : le GNV répond à l’urgence globale de réchauffement climatique ainsi qu’à l’urgence locale d’amélioration de la qualité de l’air. Notre objectif : renforcer notre présence et notre maillage GNV à l’échelle nationale.

Le BioGNV : un exemple réussi d’économie circulaire

Avec le BioGNV, Endesa propose une énergie 100 % renouvelable et contribue au développement de l’économie circulaire (> Gaz Naturel Véhicule / Endesa & le GNV / Les atouts du GNV)

Non seulement le BioGNV rejette 80 % de CO2 de moins que le Diesel, mais son élaboration permet en plus:

  • de valoriser des déchets,
  • de produire, en plus, un engrais organique à partir des intrants du méthaniseur
  • de créer des emplois locaux,
  • et à travers les cultures intercalaires, de préserver la qualité des sols, de capter l’azote et ainsi préserver les nappes phréatiques de nos territoires

Le BioGNV, comment ça marche ?

Dibujo Biogas
Dibujo Biogas

Produit localement et consommé localement, le BioGNV est un bel exemple d’économie circulaire.

Différents types de déchets issus d’industriels et de producteurs locaux sont utilisés : déchets agricoles, issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, boues de stations d’épuration…
Les déchets sont versés dans un méthaniseur, puis ils sont mélangés et chauffés.
 
Sous l’effet de la fermentation, les bactéries présentes dans les déchets créent un gaz.
Une fois épuré, il prend le nom de biométhane.
La matière restante, le digestat, peut-être épandu sur les cultures : c’est un engrais organique naturel.
Le biométhane épuré, odorisé, contrôlé et injecté dans le réseau par Endesa.
Il est utilisable par tous les équipements destinés au gaz naturel.
 
Différents types de déchets issus d’industriels et de producteurs locaux sont utilisés : déchets agricoles, issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, boues de stations d’épuration…
Les déchets sont versés dans un méthaniseur, puis ils sont mélangés et chauffés.
 
Sous l’effet de la fermentation, les bactéries présentes dans les déchets créent un gaz.
Une fois épuré, il prend le nom de biométhane.
La matière restante, le digestat, peut-être épandu sur les cultures : c’est un engrais organique naturel.
Le biométhane épuré, odorisé, contrôlé et injecté dans le réseau par Endesa.
Il est utilisable par tous les équipements destinés au gaz naturel.